Tour de France 2024: toutes les côtes et tous les cols de l'étape #1

Une ligne jaune imaginaire qui emmène la caravane de la Toscane à la Savoie en trois étapes et demie à travers les Apennins, l'ancienne Via Emilia et la Via Domiziana.


Le pont de Agenzia, après San Leo 


On connaît bien la première étape et les dangers d'un parcours vallonné qui, même s'il ne dépasse jamais les 1000 mètres, accumule un dénivelé typique d'une étape alpine. Il s'agit de l'étape inaugurale la plus difficile depuis le cyclisme héroïque, avec une demi-douzaine de montées allant jusqu'à 10 km de long et près de 4 000 mètres de dénivelé.
L'itinéraire traverse les terres du Grand-Duché de Toscane et des régions de la Romagne à l'orographie particulièrement complexe, longtemps disputées entre les familles Montefeltro et Malatesta.
Nous ne sommes pas dans la charmante comté des hobbits. Ces collines sont inaccesibles et ont des crocs.
Ces collines sont nées du même mouvement qui a soulevé les Apennins; elles sont traversées par des gorges, sur chaque colline apparaît une falaise, sur chaque falaise un château est construit. (En parlant de falaises, il y a aussi un passage à Saint-Marin, qui n'est pas en Italie, mais est toujours en Romagne) ;
La route devient difficile surtout après le km 125 au début de la montée de Barbotto. De là jusqu'au Mont Titano, il y a un parcours de 55 km sur les routes préférées de Salite delle Marche.
Comme toujours, lorsque le parcours est compliqué, nous avons partagé le parcours en sept parties, basées sur les principales montées.

[km 25-48] Col de Valico Tre Faggi

Borne kilométrique 25: la première montée du Tour de France 2024, vers Valico Tre Faggi, part de Dicomano. Il ya 23 km pour franchir un dénivelé de 830 mètres: la route est longue, mais elle n'est jamais particulièrement exigeante. ASO considère les 10 premiers kilomètres comme négligeables et entame la montée officielle juste avant San Goderzo.



Départ: Dicomano
Arrivée: San Goderzo
Distance : 10.6 km
Pente moyenne: 2.3%
Pente maximale: 10%
Altitude minimale: 130 m
Dénivelé maximum: 374 m
D+: 224 m
Catégorie : 4
Segment Strava: 703570


Départ: San Goderzo
Arrivée: Valico Tre faggi
Distance : 12.5 km
Pente moyenne: 5.1%
Pente maximale: 11%
Altitude minimale: 374 m
Dénivelé maximum: 980 m
D+: 606 m
Catégorie : 2
Segment Strava: 21099032


[km 71-74] alle Forche



Départ: Strada San Zeno
Distance : 2.5 km
Pente moyenne: 6.2%
Pente maximale: 11%
Altitude minimale: 280 m
Dénivelé maximum: 430 m
D+: 150 m
Catégorie : 4
Segment Strava: 22516958


[km 85-96] al Carnaio


De Santa Sofia au sommet du Col de Carnaio (762m) il y a 12 kilomètres de montée, mais la Grande Boucle tourne à gauche au restaurant Gamberini, un kilomètre avant le col.
Dans les trois premiers kilomètres de la montée, il y a six lacets avec des pentes allant jusqu'à 10%.  Après un long tronçon plus pédalable, on retrouve également les dénivelés à deux chiffres juste avant d'arriver au carrefour de Spinello. 

Départ: Santa Sofia
Arrivée: Spinello (bivio)
Distance : 10.7 km
Pente moyenne: 4.5%
Pente maximale: 16%
Altitude minimale: 139 m
Dénivelé maximum: 709 m
D+: 570 m
Catégorie : 2
Segment Strava: 15711521

 

[km 126-136] al Barbotto



Départ: Mercato Saraceno
Arrivée: Perticara
Distance : 9.8 km
Pente moyenne: 4.8%
Pente maximale: 16%
Altitude minimale: 171 m
Dénivelé maximum: 639 m
D+: 570 m
Catégorie : 2
Segment Strava: 26174087


Le Barbotto est l'ascension la plus difficile du Nove Colli, la plus ancienne cyclosportive du monde (peut-être) et la plus populaire en Italie (certainement).
L'ascension, qui commence dans la ville de Mercato Saraceno, a une longueur totale de 5,5 km et une pente moyenne de 6,9%, avec un dénivelé de 372 mètres. La sinistre renommée qui l'accompagne, largement exagérée par le niveau moyen des participants et par la situation au milieu du Nove Colli, invite les amateurs à la prudence.
La montée commence par 300 mètres sur des pentes comprises entre 9 et 10%; un tronçon plus pédalable suit. Juste le temps de reprendre votre souffle et d'admirer la vue sur les collines et la route commence à monter des pentes irrégulières, de 6 à 10 %.
Le "Spauracchio" est le dernier kilomètre de la montée : 5 virages en épingle à 14% et, dans la cauda venenum, le véritable "mal", avec une pente de 18%.
Après avoir dépassé le hameau de Barbotto, la route continue de monter sur quatre bons kilomètres jusqu'à Perticara, mais avec des pentes complètement différentes.


[km 145-154] verso San Leo



Départ: Novafeltria
Arrivée: Pugliano
Distance : 9.2 km
Pente moyenne: 5.9%
Pente maximale: 16%
Altitude minimale:  250 m
Dénivelé maximum: 792 m
D+: 542 m
Catégorie : 2
Strava Segment: 4288933

Cette ascension dans les "Marches romagnoles" part du pont sur la rivière Marecchia à Novafeltria et se termine à 790m d'altitude au carrefour de Madonna di Pugliano.
La partie la plus exigeante est la première, qui propose des virages serrés avec des sections courtes à 15% ; cependant, lorsque la route rejoint Ca' Baldano avec la route jumelle qui monte de Pennabilli, les pentes deviennent plus régulières et jamais excessives.
Le Tour de France a rebaptisé cette montée "Côte de San Leo", car, au carrefour de Madonna di Pugliano la course descend sur la Route Provinciale Montefeltresca/Leontina en direction du célèbre village de Cagliostro. 
Vous pouvez déjà commencer à voir la mer Adriatique, mais il faut près de 5 km pour atteindre San Leo, la falaise la plus inaccessible et la plus conquise du centre de l'Italie.
Après neuf kilomètres de descente vous êtes déjà au pied du Titan sur le pont de Agenzia.

 


[km 162-166] verso la Repubblica



Départ: Agenzia
Arrivée: Montemaggio
Distance: 4.2 km
Pente moyenne: 5.9%
Pente maximale: 9%
Altitude minimale: 230 m
Dénivelé maximum: 500 m
D+:  270 m
Catégorie : 2
Strava Segment: 4288933

De la montagne à la plaine pour revenir à la montagne, en passant sous la falaise la plus célèbre des territoires qu'étaient Malatesta. Au milieu du XVe siècle, Federico da Montefeltro conquit la forteresse de San Leo en escaladant son mur à pic. En 1831 les petits partisans enthousiastes de Ciro Menotti prirent également le château de force, parmi lesquels les deux fils de Louis Bonaparte (le roi de Hollande): Napoléon-Louis Bonaparte (le deuxième roi de Hollande) et Louis-Napoléon Bonaparte (le futur Napoléon III).
Mais le Fort est toujours revenu aux mains du pouvoir légitime; ce n'est qu'après 600 ans que Rimini en reprit enfin possession, avec un plébiscite qui put consoler l'âme tourmentée de Pandolfo Malatesta. Sur le pont de Agenzia, après neuf kilomètres de descente, flotte aujourd'hui la bannière de l'Émilie-Romagne. De l'autre côté du pont commence une montée assez exigeante de 4 km à 7%

[km 172-180] verso il Titano 




Départ: Chiesanuova
Arrivée: San Marino
Distance: 7.8 km
Pente moyenne: 4.6%
Pente maximale: 14%
Altitude minimale: 310 m
Dénivelé maximum: 676 m
D+:  366 m
Catégorie : 2
Strava Segment: 1282316 + 6695531

La montée peut être partagée en deux moitiés (j'adore utiliser le verbe "partager" et me souvenir des corrections rouges de mon professeur de français désespéré) :
- les trois premiers kilomètres sont les lacets de la Fossa di Fiorentino. Après une courte plaine il y a...
- la montée de la Vieille Gare. 
C'est le dernier effort de la journée. Du haut de la terrasse de l'Ancienne République, on a une vue vraiment évocatrice sur un paysage de pinacles et de falaises boisées, qui reste aujourd'hui derrière nous. 
Il ne reste plus qu'une vingtaine de kilomètres rapides jusqu'à Rimini. Ceux qui restent dans le groupe peuvent désormais concourir au sprint.




Gallery


dal Barbotto alla rupe di Perticara...
alla rupe di San Leo
Il ponte di Agenzia, dopo San Leo

Serravalle - San Marino




Commenti